CHARTE ETHIQUE

Nos combats, nos idées, nos efforts et nos engagements

pour défendre la justice sociale et économique

au sein d’un monde solidaire.

 

La présente Charte  définit un bloc systémique de pensée et d’action articulé autour de sept sphères de valeur qui constituent les marqueurs de notre identité, de notre mission et de nos références.

Elle s’inscrit dans une démarche d’agrégation des valeurs éthiques  instituées par les principales Chartes de référence en matière de Libertés Fondamentales, Responsabilité Sociale, Innovation Participative, Economie Sociale et Solidaire, Diversité, Insertion et Développement Durable.

 

Respect des droits des personnes au travail ∞

Nous nous engageons à intégrer et faire évoluer nos collaborateurs dans un environnement égalitaire, démocratique, sécurisé  et formateur.


Respect des principes d’utilité et de productivité ∞

Nous nous engageons à bannir toute forme de gaspillage dans nos systèmes de fonctionnement, en optimisant la gestion de toutes les énergies, qu’elles soient d’ordre temporel, matériel, créatif ou humain.


● Respect du sens et de la modération économique ∞

Nous nous engageons à exploiter au mieux les leviers de la création de richesses sous forme de profits et bénéfices, mais uniquement dans l’objectif d’œuvrer pour le bien-être social et en nous donnant les limites qu’impose le respect des codes déontologiques liés au traitement des hommes, de la nature, de la probité et de la justice.


● Respect des plans de protection écologique ∞

Nous nous engageons à maîtriser l’impact de nos activités sur les systèmes écologiques et les ressources de la planète.


● Respect de l’obligation de solidarité sociale ∞

Nous nous engageons à développer nos réflexes d’empathie en les associant à une démarche active de soutien, d’assistance et d’écoute à l’égard de l’ensemble de la société.


● Respect des règles de citoyenneté ∞

Nous nous engageons à déployer une conduite honnête, transparente, présente et proactive au sein de la cité, en nous interdisant d’agir avec calcul, dissimulation, peur, égoïsme et jalousie dans nos rapports avec l’entourage.


 Telles sont nos valeurs, déclinées en mode opérationnel pour leur usage au quotidien au sein de notre organisation, leur application externe et leur rayonnement exemplaire auprès des réseaux environnants. Ci-après figure le détail des dispositions exécutives de notre Charte.

 

Respect des droits des personnes au travail

Cela signifie : ● lutter contre le délit de faciès à l’embauche (pas de rejet sur jugement de l’aspect physique et vestimentaire, de l’origine culturelle et raciale, du mode d’élocution et des handicaps moteurs, sensoriels ou mentaux) ● pratiquer l’égalité de salaires et de traitement entre hommes et femmes ● limiter les écarts dans l’échelle des salaires à minima ● offrir des niveaux de salaire et des conditions de travail stables et décents ● considérer tout collaborateur comme un acteur de changement pleinement impliqué dans les processus décisionnels ● aménager des espaces de liberté dans l’organisation et les horaires de travail ● offrir des services d’assistance et de confort aux collaborateurs en difficulté ● créer des espaces pour accueillir d’autres modes de fonctionnement et de pensée, répondant au potentiel, aux aspirations et aux contraintes de chacun ● accompagner les collaborateurs dans un processus de formation continue permanente leur permettant d’affirmer et acquérir de nouvelles compétences, en lien et en dehors de leur champ professionnel attitré ● instaurer des aménagements permanents pour réduire la souffrance au travail (pénibilité, fatigue, routine, ennui, burn-out, humiliations, harcèlements, tensions, conflits collaboratifs) ● appliquer une structure hiérarchique horizontale autant que possible ● concevoir des mécanismes de pression sur les performances modérés et raisonnables ● aménager un système d’organisation du travail basé sur la confiance et visant à développer l’autonomie et la polyvalence des collaborateurs ● promouvoir des stratégies d’émulation et de gratification par l’apport de sens et par la responsabilisation dans l’effort au travail.

 

Respect des principes d’utilité et de productivité

Cela signifie : ● encourager la participation active de l’ensemble des collaborateurs sur chaque étape ou sphère de production ● consulter et s’inspirer de tous les points de vue présents, en interne et en externe, pour optimiser les processus décisionnels ● traquer toutes les sources génératrices d’une perte de temps dans les processus administratifs, productifs, logistiques et relationnels ● favoriser la mutualisation des équipements et services à toutes fins utiles d’économie pour tous ● bannir toute dépense fastueuse, superflue ou dénuée d’une plus-value sociale ou économique ● destiner toute nouvelle ressource financière à l’investissement productif et à l’embauche de personnel en priorité ● s’efforcer de trouver un nouvel usage à tout objet en perte d’utilité, une continuité à toute action échue, un double ou multiple emploi à toute chose, une perspective positive à tout échec ou difficulté, une nouvelle vie à toute idée écartée, une nouvelle destination à chaque pas accompli, un statut utilitaire à tout élément en quête de sens et une durabilité certaine à toute action entreprise.

 

Respect du sens et de la modération économique

Cela signifie : ● développer des relations économiques avec des filières de production qui offrent des conditions de travail dignes, des rémunérations équitables et des méthodes d’exploitation respectueuses de l’environnement ● développer des relations économiques avec des filières dont la gestion financière et le système de distribution des bénéfices sont transparents et raisonnables ● promouvoir une politique des prix avec des règles tarifaires et des systèmes de paiement adaptés aux différents niveaux de pouvoir d’achat des clientèles ● pratiquer des politiques de marketing loyales, sans porter atteinte à la vie privée, à la sensibilité et aux intérêts vitaux des personnes ou à la survie des entreprises concurrentes ● en cas de faillite, prévoir un plan de reprise ou de prise en charge des collaborateurs licenciés ● adopter et promouvoir les systèmes d’échange et de trocs ainsi que l’usage des monnaies communautaires.

 

Respect des plans de protection écologique

Cela signifie : ● procéder au tri systématique des déchets ● éviter tout gaspillage (matériel, papier, encre, électricité, eau, carburant, autres) ● utiliser du matériel recyclable et peu énergivore ● coopter des fournisseurs d’énergie propre ● mettre en place des actions favorisant la mobilité douce, le co-voiturage, le travail à domicile et l’isolation thermique des bâtiments ● acquérir des biens et services auprès de fournisseurs respectueux de l’Homme et de la Nature ● soutenir les efforts des Etats et de la société civile de par le monde pour éradiquer la misère, les injustices et la guerre ● apprendre à consommer des produits peu sophistiqués, peu emballés et d’origine locale.

 

Respect de l’obligation de solidarité sociale

Cela signifie : ● pratiquer la discrimination positive à l’embauche en faveur des catégories de travailleurs les plus défavorisés dans l’accès à l’emploi (jeunes, seniors, parents isolés, sortants de prison, tous statuts de profil en danger d’exclusion et individus marqués par des particularités dévalorisantes) ● fournir secours et collaboration à tout membre, client, collaborateur, structure partenaire, collègue, ami, connaissance et autre entité gravitant autour de notre espace professionnel et personnel ● dénoncer tout acte de malveillance ou de maltraitance dont sont victimes des groupes de personnes ou des individus proches ou lointains ● renoncer à toute pratique ayant des répercussions néfastes sur l’équilibre vital, psychique, physique ou économique d’autrui.

 

Respect des règles de citoyenneté

Cela signifie : ● échanger et communiquer sur nos pratiques, expériences et projets ● nous associer aux réflexions, travaux, actions et dynamiques porteuses de sens pour la collectivité ● engager la prise de conscience et la prise en charge de toute nouvelle problématique sociale émergente ● devenir les porte-parole et les avocats de toute cause nécessitant un soutien collectif ● être attentifs aux conséquences de toutes nos idées, discours, paroles, gestes et actes à portée blessante, diffamatoire ou pénalisante ● prendre les mesures nécessaires pour nous évaluer en permanence, nous remettre en question et réparer immédiatement tout dégât provoqué en dommage à notre environnement naturel, social et économique ● prendre soin de tout sujet en souffrance, qu’il soit issu du règne humain, végétal, minéral ou animal ● traiter avec respect et tolérance toute personne ou groupe humain sans considération de race, de mœurs, d’origine sociale, religieuse politique ou philosophique ● développer des relations économiques avec des filières de production de l’ESS autant que possible, pratiquant une lucrativité limitée, des méthodes dites « propres » et des objectifs d’utilité publique ● adopter un mode de gouvernance participatif, accordant les même droits décisionnels à tous.